Comment fonctionne la réalité virtuelle ?

Pour que le cerveau humain accepte un environnement virtuel artificiel comme réel, il doit non seulement avoir l’air réel, mais aussi avoir la sensation d’y être réellement. Autrement dit, on stimule les mêmes sens que l’on utiliserait pour se déplacer dans le monde réel: optique, tactile, auditif etc..

 

Rendre un aspect réel à un environnement fictif nécessite un certain matériel notamment les casques de réalité virtuelle et des périphériques de détection de mouvement (trackers) qui sont utilisés pour stimuler tous les sens de l’utilisateur.

La réalité virtuelle est née d’une association de plusieurs technologies. Il faut tout d’abord un ordinateur et des périphériques ( Gants, manettes, capteurs de mouvements), des interfaces ( Ecrans, lunettes ou Casques), l’ensemble de ces interfaces forment ce que l’on appelle des interfaces sensori-motrices.

 

Afin d’alimenter ces environnements tridimensionnels interactifs, une puissance de calcul significative est requise. On peut utiliser le smartphone avec un adaptateur pour regarder des vidéos ou des images en 360°.

 

Toutefois pour pouvoir interagir avec l’environnement virtuel une puissance de calcul est nécessaire l’utilisation d’un PC est primordial.

Un casque de réalité virtuelle ( ou visio casque) est un type d’appareil qui nous permet de voir en relief (3D). Cet outil d’immersion basé sur le principe de la vue humaine permet d’afficher le contenu de la réalité virtuelle.

 

C’est ce qu’on nomme la vision stéréoscopique. Les images affichées sont reproduites virtuellement grâce à des logiciels de design ou de PAO.

Les périphériques des composants qui fournissent aux utilisateurs un sentiment d’immersion (c’est-à-dire faire croire au cerveau humain que l’environnement artificiel est réel).

 

Les dispositifs les plus connus étant :

• Manettes
• Capteurs de mouvement
• Gants
• Tapis roulant
• Salle immersives ( CAVEs)

 

Pour garantir une immersion totale, l’utilisateur se sert d’un casque de réalité virtuelle qui les localisent grâce aux capteurs et synchronisent la projection du décor à leur position et leurs regards.