Intelligence Artificielle : Définition

Définition de l’IA :

Un définition simple de l’Intelligence Artificielle serait qu’elle désigne une machine capable d’accomplir des tâches qui sont habituellement réalisés par des humains.

 

C’est tout ? Et oui ! L’IA vous l’aurez compris, ne sont que des algorithmes sophistiqués que nous utilisons pour automatiser certaines taches. Il s’agit avant tout d’un outil.

Explication de la définition de l'intelligence artificielle

 Lorsque l’on parle de tâches réalisables par un être humain, il faut plutôt parler d’une imitation de certaines fonctions cognitives humaines notamment :

 

  • Le processus de mémorisation : Le système informatique va s’appuyer sur une base de données stockée afin de mémoriser une situation spécifique.
  • L’apprentissage : La machine est capable de tenir compte des données précédentes pour améliorer ses futures prises de décisions.
    Même si la machine est conçue à partir d’algorithmes complexes, à la différence d’un simple programme informatique, sa particularité est qu’elle s’améliore avec les données qu’elle collecte et non pas avec sa programmation de départ (réalisé par des ingénieurs). Vous le verrez cette apprentissage nécessite une quantité énorme de datas.
  • Le raisonnement : Fondé principalement sur notre méthode de résolution de problèmes. Le travail de mémorisation fournit en amont leur permet par la suite de résoudre des problèmes, et de modifier leur comportement face à une nouvelle situation. La machine va comparer les solutions possibles avec ses expériences passées similaires afin de choisir la solution la plus adaptée.

Une intelligence artificielle doit donc remplir ces 3 conditions pour imiter la méthode humaine de résolution des problèmes, sinon on parle plutôt de machine de calcul.

Deux têtes simulant l'intelligence artificielle

Pour aller plus loin et sans rentrer dans des détails trop techniques, l’IA n’est en réalité « qu’un ensemble » d’algorithmes complexes se « nourrissant » d’une énorme base de donnée pour adapter son comportement sans (ou presque) intervention humaine. Vous l’aurez compris l’IA n’existe que grâce au Big Data, car plus elle a de données à analyser et plus elle sera performante. 

 

 

L’IA est avant tout un domaine pluridisciplinaire qui fait appel à plusieurs sciences: La logique mathématique, les statistiques, les probabilités, l’informatique, et les neurosciences pour être mis en œuvre.

Dans le terme « Intelligence Artificielle » nous retrouvons donc deux notions :

La notion d’Intelligence : L’usage du terme « Intelligence » vient du fait que le but du programme informatique est d’imiter une partie de l’Intelligence humaine, celle qui repose sur les processus cognitifs relative à notre compréhension du monde à savoir :

 

  • Le raisonnement logique ( Résolution d’un problème)
  • L’ apprentissage ( Compréhension d’une langue)
  • Interprétation de visuel ( Reconnaissance faciale)
  • Auditive ( Reconnaissance vocale).

Notez que quand on fait référence à l’intelligence il s’agit bien entendu d’une simple imitation, parce que comme vous le verrez plus loin, le processus employé par les ordinateurs, même s’il est remarquable, n’a presque rien à voir avec ceux que les êtres vivants utilisent.

La notion d’Artificielle : Car il ne s’agit que d’une imitation fondée exclusivement sur des calculs, réalisé par des ordinateurs ou systèmes informatiques. L’objectif est atteint en utilisant des objets qui sont artificiels, c’est-à-dire « non biologiques », non issus du vivant.

 

Conclusion de la définition

Donc pour conclure sur la définition, c’est donc une machine capable de réaliser des calculs complexes, avec la capacité de modifier son algorithme en fonction des données qu’on lui présente, dans le but de prendre une décision.

 

Pour faire le parallèle avec l’être humain, nous apprenons par observation grâce à nos 5 sens et par répétition, c’est ce qui nous permet de mémoriser une information.

 

Au cours de notre vie nous avons fait plusieurs bêtises étant petits et en fonction des corrections que nous avons reçues ( ou pas d’ailleurs) nous avons mémorisé l’information et avons agit par la suite en ayant changé notre comportement.

 

Selon le même mécanisme, une machine d’intelligence artificielle doit recevoir un grand nombre d’informations d’une même situation afin de pouvoir garder en mémoire sa signification, a défaut de disposer de 5 sens, la machine dispose de capteurs qui enregistrent les informations de son environnement ainsi que des algorithmes qui changent de comportement en fonction de celles-ci grâce à des schémas itératifs préétablis.

 

C’est ce qu’on appelle l’apprentissage automatique ou Machine Learning.

Autre aspect important, la machine intelligente trouve sa valeur ajoutée pour toutes les situations dépendants de multiples variables, si nombreux qu’il serait impossible de programmer de manière déterminée tous les cas de figures possibles.

 

C’est l’algorithme qui va apprendre en fonction du contexte et de l’utilisateur et qui va s’adapter.

Maintenant que vous savez définir l’IA voyons les différentes typologies de système d’IA que l’on retrouve le plus souvent.

Les différents types d'intelligence artificielle : IA Faible et IA forte

L’IA que l’on nomme faible est une IA qui ne peut traiter qu’une seule tâche précise. Les machines qui se limitent à résoudre des problèmes entrent dans la catégorie d’intelligence artificielle faible.

 

L’intelligence artificielle  faible ou IA étroite a pour particularité d’être spécialisée pour réaliser un objectif précis, elle ne peut pas accomplir d’autres tâches que celles pour lesquelles elle a été programmée.

 

C’est à dire qu’elle ne peut faire qu’une tâche précise: soit la reconnaissance faciale, soit la reconnaissance d’image, soit calculer un itinéraire etc…

robot intelligent

Les recherches sur l’AI en sont actuellement à ce stade. A noter qu’aujourd’hui les IA faibles sont très performantes dans leurs domaines

illustration de terminator un cyborg

L’IA forte quant à elle est un système qui, lorsqu’on lui présente un événement imprévu serait assez intelligent pour trouver une solution de manière autonome.

 

Il y a ici une notion d’adaptabilité qui est propre à l’Homme. L’intelligence artificielle forte serait une intelligence non seulement équivalente à celle de l’intelligence humaine, mais aussi dotée d’une volonté propre et capable de conceptualiser son environnement.

Cette I.A existe pour le moment uniquement dans les films de science fiction. Vous l’aurez compris quand on parle d’IA aujourd’hui nous faisons uniquement référence à l’IA faible. Heureusement pour nous d’ailleurs !

Les caractéristiques d'une IA

Découvrir : Une intelligence artificielle est capable d’explorer des milliards de donnée, de les traiter pour en déduire des modèles ou des corrélations visant à résoudre une problématique complexe sans aucune intervention humaine.

 

Prédire : Cette caractéristique permet à une IA de pouvoir extrapoler et définir un modèle de prédiction grâce à un algorithme dit «Random Forest» ou «Fôret aléatoire» afin de prévoir des événements futurs.

Maintenant que vous connaissez le concept d’intelligence artificielle est sa définition, je vous propose d’aller plus loin en découvrant comment fonctionne l’IA

Découvrez d’autres articles similaires