Le protocole M2M

Définition M2M ( Machine to Machine)

Le protocole de communication M2M (Machine-to-Machine) désigne une technologie qui permet à une machine de communiquer avec une autre machine sans aucune intervention humaine.

Autrement dit aucune action n‘est requise pour piloter ces périphériques, généralement les informations sont envoyés vers un serveur distant dans lequel un logiciel permet d’analyser et de gérer les données transmises.

Une I.A est généralement nécessaire pour pouvoir piloter le réseau de machines grâce à ses algorithmes, c’est elle qui prend les décisions en fonction des données entrantes issues du réseau de périphériques.

Historique M2M

Ce concept technologie trouve son origine au cours des années 1960, grâce au système SCADA ( Système de contrôle et d’acquisition de données ) dans le secteur industriel. Ainsi à cette époque les industriels ont trouvé le moyen de pouvoir piloter un périphérique à distance sans être physiquement présent sur le site.

 

Néanmoins, dans ce système SCADA un opérateur était nécessaire pour manipuler une interface et superviser le système, il s’agit essentiellement de surveiller un système à distance et de laisser l’homme prendre les décisions adéquates.

 

Cette technologie était très utile dans le domaine industriel par exemple pour gérer les fluides d’une centrale hydroélectrique.

 

Puis l’ajout des capteurs électroniques et des nouveaux réseaux de télécommunication sans fils qui ont été intégré ont permis le pilotage en toute autonomie. Ainsi nous sommes passé progressivement de l’IHM ( Interface Homme Machine) au M2M.

Comment ça fonctionne ?

Le Machine To Machine utilise des réseaux de communication comme le LPWAN ou d’autres réseaux sans fils tels que la 4G, Wifi etc., pour permettre à plusieurs machines d’échanger des données.

Intérêt de la communication M2M

Le premier avantage que l’on peut y voir est qu’à partir du moment où les machines peuvent communiquer de manière autonome, c’est une libération de temps libre supplémentaire pour se consacrer à d’autres tâches.

 

Plus besoin d’actionner constamment un bouton et/ou d’assurer une maintenance omniprésente, cette relative autonomie offre un gain de temps précieux.

 

L’autre avantage et pas des moindres, est que le M2M est le socle sans lequel l’Internet Of Things n’existerait pas. En effet, à la différence du SCADA, l’application permet de déclencher des actions en fonctions de la programmation de l’intelligence artificielle.

 

Le M2M a trouvé son importance dans la gestion de la chaine d’approvisionnement ( Supply chaine management) afin de permettre de gérer les stocks de manière automatique. Ainsi cela permet apr exemple d’éviter les ruptures de stocks en actionnant la commande.

 

Selon le site matooma, https://www.matooma.com/fr/s-informer/actualites-iot-m2m/quest-ce-quune-carte-sim-m2m

 

Aujourd’hui le M2M est en phase de démocratisation et l’achat d’une carte SIM M2M permet de pouvoir connecter des objets. Notamment si l’on souhaite relier notre alarme maison à notre téléphone portable afin de disposer d’une alerte en cas d’intrusion.